Le Top 4 Des Sites Pour Decouvrir Les Lemuriens

Un lémuriens dans un arbre à Madagascar

Les lémuriens, ces animaux emblématiques de Madagascar, sont des primates arboricoles dont les ancêtres ont atteint l’île en partant d’Afrique il y a environ 25 millions d’années. Certaines espèces ont disparu lors de la colonisation progressive de l’île par les humains il y a 3000 ans. Aujourd’hui, cinq familles, 15 genres et 101 espèces et sous-espèces de lémuriens sont officiellement reconnus.

 

Certaines sont nocturnes, d’autres sont diurnes, et leurs tailles varient en fonction des différents stades de leur évolution. On y trouve le plus petit primate du monde, le Microcèbe de Mme Berthe qui pèse 30gr, mais aussi l'indri, qui peut peser jusqu'à 10kg. Tout visiteur de Madagascar se doit d’aller les observer dans leur milieu naturel.

 

Chez Madagascar Autrement, nous avons une philosophie qui nous pousse à amener nos visiteurs sur des sites qui ne sont pas forcément parmi les plus connus. A l’inverse du parc national Andasibe-Mantadia où tout le monde afflue à cause des indri indri, mais que nous proposons aussi.

La réserve Anja, deux circuits modulables

C’est ici qu’il est possible d’observer un grand nombre de lémuriens et de caméléons. Le maki catta, ou lemur catta, est l’espèce la plus représentée sur ce site qu’on trouve entre les villes de Fianarantsoa et Ihosy.

 

Une famille de lémuriens à Madagascar

 

Une des spécificités de cette réserve est sa gestion directe par les habitants du village. Un exemple remarquable de tourisme responsable et solidaire, cher à nos yeux. En plus de la préservation d’un lieu naturel, c’est une économie locale soutenable et éthique qui opère à Anja.

 

En raison de son importance biologique, culturelle et naturelle, l’Anja Community Reserve a été proposée pour la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO. Il est vrai qu’Anja ne manque pas d’atouts. Outre une présence en nombre de lémuriens, la réserve se trouve au pied d’un superbe massif rocheux, à proximité d’un village vivant en harmonie avec la nature.

 

Il y a deux randonnées possibles. La « petite boucle », parfaite pour les familles, facilement modulable en fonction de l’âge et des possibilités physiques de chacun. La « grande boucle » elle, évidemment plus difficile, demande jusqu’à 6 heures de trekking. Outre la nature, ces deux circuits offrent aussi la possibilité de découvrir des tombes traditionnelles.

La réserve de Lokobe à Nosy be, pour sa forêt primaire

On l’aime car on y va en pirogue et on mange dans le village à proximité de la forêt de Lokobe et ses trésors. L’île de Nosy Be, sur laquelle se trouve cette Réserve Spéciale de Lokobe, se trouve au nord de Madagascar. Le site proprement dit couvre 740 hectares et comprend la dernière forêt primaire survivante de cette petite île.

 

Il est d’ailleurs possible d’y partir en excursion en pirogue pour la journée. Cette forêt abrite de nombreuses variétés de plantes médicinales et endémiques de Madagascar et des arbres millénaires : découverte des lémuriens nocturnes et diurnes (macaco et lépilémur), reptiles, caméléons, insectes et oiseaux tropicaux.

 

Un lémurien dans un arbre à Madagascar

La réserve du Palmarium, nichée autour du lac Ampitabe

Il s’agit là d’une petite forêt avec plein de lémuriens d’espèces différentes que l’on peut approcher très facilement. Même trop parfois, car ils nous sautent dessus ! Sur le site majestueux du canal des Pangalanes, vous serez touchés par la quiétude et la beauté des lacs et petits canaux, bordés d’une végétation luxuriante.

 

La réserve naturelle abrite plusieurs espèces de lémuriens, comme l'indri indri, le plus grand lémurien de la planète, le propithèque ou sifaka, une espèce qui adore se tenir verticalement ou le très menacé aye aye, le microcebus et le lémur coronatus spécifique du nord de l'île. Mais reptiles, plantes et orchidées endémiques sont aussi nombreux dans cet abri naturel.

Andasibe, réserve spéciale d’Analamazaotra

Citons cette réserve dont la réputation à travers tout le pays est liée surtout à la présence du fameux indri indri, le plus grand des lémuriens. Il est aussi facilement reconnaissable grâce à ses cris stridents. Véritable trésor de la faune et de la flore, Andasibe abrite 11 espèces de lémuriens mais également de multiples espèces d’oiseaux, de reptiles, d’insectes et de batraciens.

 

Vous pourrez choisir entre plusieurs types de randonnées, qui vous mèneront tranquillement, accompagné d’un guide local, à travers les sentiers magnifiques dans une végétation tropicale. Au gré de vos envies, vous irez à la recherche des indris dans leur milieu naturel ou à la découverte des chutes sacrées. Vous pourrez parcourir les sentiers lors d’une balade nocturne et peut-être alors apercevoir une des espèces de lémuriens nocturnes.

 

Bonnes visites !