Logo Madagascar Autrement

Solidarité

Madagascar Autrement - solidarité

Vivre à Madagascar, c’est partager le quotidien des malgaches. Il nous est alors paru évident de soutenir des associations locales ou d’ONG qui œuvrent à ce que chacun trouve au mieux sa place et ait des conditions d’existences les plus décentes possibles

Voyager à Madagascar, c’est aussi l’opportunité d’approcher le quotidien de ces associations et de ces personnes engagées, souvent aux côtés des plus vulnérables.

A travers le voyage, nous proposons ainsi de partager un moment auprès de celles-ci.

 

L’association Fanomezantsoa à Ambositra

Madagascar Autrement - solidarité
Madagascar Autrement - solidarité

L’association soutient un centre d’hébergement d’enfants de parents incarcérés. Le centre d‘hébergement, géré par une petite communauté religieuse accompagne les enfants durant la période d’incarcération d’un de leur parents, soutient et accompagne la famille dans cette période qui vulnérabilise l’ensemble de la famille.

Les enfants sont alors hébergés, nourris et peuvent ainsi continuer leur scolarité.

Il est possible, en dehors des vacances scolaires, de partager un déjeuner avec les enfants et les sœurs, une belle occasion de passer un moment ensemble, tout en simplicité. La plupart des hôtes participent à leur tour à soutenir les enfants et l’association en participant au repas.

 

Association Terrasse Kilonga » à Diego Suarez

Madagascar Autrement - solidarité
Madagascar Autrement - solidarité

Kilonga signifie « enfants » en malgache. Située dans le quartier de Tanambao Tsena, Antsiranana, l’association a pour objectif de développer l’éducation et la culture. Plus de quatre-vingt enfants des quartiers du marché et des alentours de l’hôtel « La Terrasse du Voyageur » à Diégo Suarez bénéficient de soutien scolaire et trouvent dans différentes activités culturelles une alternative d’apprentissage et d’épanouissement.

 

Tous les mercredis après-midi, différentes animations pour les enfants sont organisées. Les autres jours de la semaine est organisé du soutien scolaire, généralement 3 fois par semaine après l'école.

Tous conseils, interactions ou interventions des visiteurs sont les bienvenus. Chacun peut éclairer les ateliers de ses compétences ou simplement partager du temps avec les enfants et les animateurs. Cela est particulièrement intéressant le mercredi après-midi, jour des arts plastiques, conte, marionnette…

 

Il est également possible de soutenir leur action d’autres manières :

 

  • Un don ponctuel en nature ou en espèce (livres, jeux éducatifs et matériel scolaire que vous pouvez acheter sur place)
  • Un don en tant qu’adhérent membre donateur (20 € ou plus qui permet la réinscription scolaire d’un enfant pour un an)

 

Chapito Metisy, l’école de cirque, et la compagnie « l’aléa des possibles » à Antananarivo

Madagascar Autrement - solidarité

Le projet de cette association est la socialisation et l’éducation des enfants les plus défavorisés du quartier, à travers les arts du cirque. Les visiteurs peuvent visiter l’école circassienne « Chapito metisy », située en plein cœur d’un quartier populaire de la capitale. C’est généralement un après-midi à la fois féérique et solidaire entre jonglage, voltige, et acrobaties !

Madagascar Autrement - solidarité
Madagascar Autrement - solidarité

Les hébergements et les actions de tourisme solidaire

Madagascar Autrement - solidarité

Le choix de nos partenaires hôteliers et d’hébergement n’est pas un hasard ; A côté des prestations de qualité tant au niveau de l’accueil que de l’hébergement, l’engagement humain nous parait là aussi essentiel.

 

Voici quelques exemples de nos partenaires, inscrits dans une dynamique du développement touristique durable à Madagascar

 

L’accueil villageois et les gites

Etre accueilli par les villageois de manière simple et chaleureuse, participer aux activités du village, s’imprégner de leur quotidien, goûter, voir même participer à la cuisine préparée avec les produits locaux, tels sont les principes de l’association de villageois AVIMA.

 

Conjuguer tourisme durable et développement local est au coeur du projet Accueil villageois, fruit d’une coopération entre la Région Auvergne et le Vakinankaratra (région des hautes terres).

Plusieurs villages participent et s’impliquent, chacun avec sa spécificité, et sa motivation.

L’Avima, gestionnaire du projet, accompagne ces associations villageoises, et favorise également la mise en place de projets de développement local (15 % du prix du séjour consacrés à ces différents projets) comme aviculture, rizipisciculture, formations, éducation et santé…

Les séjours sont riches en activités : visites d’artisans, d’agriculteurs, de jeux traditionnels, sans oublier les randonnées découvertes et les animations folkloriques.

Mais surtout, c’est l’accueil, la rencontre, les échanges, et ces moments partagés qui font la richesse de ces séjours.

 

Une école hôtelière au pied de la haute ville de Fianarantsoa

Madagascar Autrement - solidarité

Fruit d’un étroit partenariat entre l’Institut européen de coopération et de développement et l’Association Saint François-Xavier, cet établissement est un centre de formation pour des jeunes prioritairement issus de milieux très modestes de la région de Fianarantsoa. L’hôtel participe ainsi activement à l’insertion professionnelle des jeunes dans un secteur essentiel à l’économie malgache. Les jeunes ainsi formés, sortis de l’école trouvent facilement un emploi rémunéré décemment au regard de leurs compétences.

 

Vous trouverez la description de l’hôtel et de leurs services dans la rubrique « Nos hébergements solidaires » ou directement sur leur site www.lariziere.org

 

« Le relais »
Les hôtels « le relais » , la voiture « 100% malagasy Karenjy », la « frip » et les doudous…

« Le relais » est une vraie ruche de solidarité. Hôtellerie, restaurant, atelier mécanique, fabrique à « doudous », atelier de recyclage, friperie, elle est divisée en différentes activités qui partagent toutes un point commun : s’organiser en véritable entreprise et accompagner les personnes les plus vulnérables. A Madagascar, elle est un modèle pour l’économie sociale et solidaire et est d’ailleurs une filière économique d’Emmaüs en la matière.

 

Vous pouvez découvrir toutes les activités et projets du « Relais » dans notre page qui lui est consacrée.

 

  • Les hôtels
  • Le centre de friperie Taratra
  • L’atelier mécanique SOMATAO