Renseignements Pratiques


Vous trouverez sur cette page les rubriques suivantes :

 

Formalités et santé

Quand partir

Monnaie et change

Circulation

Électricité

Que prendre avec soi

Sécurité

 

 

Si vous ne trouviez pas la réponse à votre question n'hésitez pas à nous contacter directement par mail : contact@madagascarautrement.com

 - Votre passeport doit avoir une validité s'étendant au delà de 6 mois après votre date de départ.

 - Depuis le 07 décembre 2015, le visa est de nouveau payant. Pour tout séjour inférieur à 1 mois, il est de 80 000 Ariary par personne soit environ environ 23 euros.

   A votre arrivée à l’aéroport international d’Antananarivo, rendez-vous tout simplement au bureau des visas munis de votre passeport. Il est possible également d’obtenir le visa auprès de l’ambassade de Madagascar ou des consulats.

 - Nous vous conseillons vivement de consulter votre médecin traitant avant de partir, afin de vous constituer une trousse à pharmacie et de vous faire prescrire un traitement antipaludéen adapté, sans négliger la prévention, à savoir une lotion anti-moustique, des vêtements couvrants pour le soir. Nous vous conseillons également les lotions anti-moustiques en spray pour les vêtements et tissus. Néanmoins, les risques de paludisme sont très différents d’une région à une autre, quasi nul sur les Hautes Terres et plus élevés sur la côte Est et l’île de Nosy Be. Concernant les vaccins, nous vous recommandons d'être à jour des vaccins habituels (DT polio, hépatites…), aucun vaccin spécifique n'est obligatoire pour Madagascar, mais les vaccins BCG, Hépatite A et Fièvre Typhoïde sont vivement conseillés. Le respect de règles simples relatives à l’alimentation et à l’eau ainsi qu’une protection contre le soleil est aussi très important.

Le site http://www.diplomatie.gouv.fr  peut vous donner des informations et des conseils.

 La saison sèche s'étend globalement d'avril à novembre.

 La haute saison touristique, qui est aussi la plus fraîche, est réellement marquée en juillet et en août. Elle nécessite alors de réserver plusieurs mois à l'avance vos vols, nuits d'hôtels et le cas échéant votre guide. Par ailleurs les tarifs sont souvent majorés.

 Les autre mois peuvent également se prêter à découvrir Madagascar avec un peu plus d'incertitude concernant l'ensoleillement et en privilégiant le Sud Ouest et les Hautes Terres.

 A part sur les Hautes Terres où durant l’hiver austral en juin, juillet aout, il peut faire frais la journée, voir froid le soir et la nuit, les températures sur le reste de l’île sont élevées toutes l’année.

Petit coup d'oeil sur notre page climat et météo

 - La monnaie malgache est l’ariary (AR), qui a remplacé le franc malgache (FMG) en 2005. Néanmoins, il faut être très vigilant, car dans les marchés, et dans certaines régions, beaucoup de personnes parlent encore en FMG, et il vaut donc mieux toujours préciser.

 - L’Euro se change très facilement sur l’ensemble du territoire dans les villes auprès des banques, qui ont également des distributeurs automatiques. La plupart accepte les cartes Visa, plus difficilement les cartes MasterCard et Eurocard

A titre indicatif, à ce jour:    

 Enfin, vous serez surpris par l’aspect volumineux des ariary obtenus. En effet, la plus grosse coupure de banque émise par la banque centrale est 20 000 Ariary (depuis septembre 2017), ce qui représente environ 6€.

 - Les moyens de locomotion sur Madagascar sont multiples : taxi brousse pour les longues distances en province, taxi et taxi be pour les petits déplacements en ville, « Touk Touk » dans certaines villes comme Hellville à Nosy be, pousse pousse, motos et scooter…

 - Néanmoins, les routes et les pistes souvent en mauvais état restent dangereuses, les codes de conduites parfois très particuliers…

 - La solution d'une voiture avec chauffeur/guide nous semble la plus judicieuse pour découvrir Madagascar en toute liberté.

 à Madagascar, on utilise du 220 Volts, et les prises de courant sont identiques aux prises françaises... bonne nouvelle donc. Le courant électrique est disponible principalement dans les villes et grands bourgs, et depuis quelques mois, il y a des coupures d’électricité aléatoires, appelées « délestage ». Dans certains endroits plus reculés, il n’y a pas d’électricité, et certains hôtels fonctionnent à l’énergie solaire, souvent complétée par un groupe électrogène.

 Nous vous conseillons de prendre des bagages légers, d'autant plus que l'on peut facilement faire laver son linge sur place. Nous vous soumettons cependant une petite liste pense-bête :

Traitements médicaux en cours, une pharmacie de première urgence (antidiarhéique, antiseptique, pansements,…) crème solaire et après solaire (biafine !) / lotion anti-moustiques / huile essentielle de citronnelle pour éloigner les « petites puces de sables » /vêtements légers quelle que soit la saison (tee-shirts, chemises à manches courtes, bermudas et jupes..., prévoir cependant pantalons longs et polaires pour les soirées fraiches, mais aussi pour se protéger des moustiques le soir ainsi que quelques paires de chaussettes) / un chapeau de soleil ou casquette / des chaussures légères et une paire de chaussures pour la marche / en saison des pluies, prévoir un vêtement de protection / un sac à dos léger pour les excursions / des lunettes de piscine / masques et tubas si vous en possédez / une petite lampe torche pour les randonnées nocturnes ou les coupures d’électricité ! / un réveil / et surtout votre passeport, vos n° d'assistance et votre billet d'avion !

  Attention : Il peut faire froid dans les massifs et sur les Hautes Terres. Si vous souhaitiez faire des ascensions mieux vaut donc emporter un bon gros pull avec soi. Par ailleurs, si vous faisiez un trekking, nous vous conseillons d'emporter un sac de couchage léger.

  Évitez d'amener des bijoux de valeurs, des vêtements ou sacs en cuir, et des valises volumineuses solides, moins pratiques à transporter que des sacs souples lors des circuits et des transferts en bateau.

 Madagascar est un merveilleux pays, et les malgaches sont un peuple accueillant, prévenant et chaleureux. Ce n’est pas un pays plus dangereux qu’ailleurs, il a peut-être le triste tort de cumuler complexité et pauvreté. Ce sont sans doute ces deux caractères qui le rendent aussi vibrant et attachant.

 Cependant, comme dans beaucoup de pays attachés à leur histoire, à leurs valeurs et à leurs croyances, il existe des lois, us et coutumes ancestrales à respecter et à ne pas oublier.

 Il s’agit de respect des hommes et des femmes du pays mais également du respect des règles et des interdits, et autres traditions (surtout si vous comptez sortir des sentiers battus) plus difficiles à appréhender pour un étranger.

 Les conseils de sécurité classiques

 Avant tout, il est indispensable de respecter les conseils classiques de sécurité et de prudence, particulièrement dans les villes et dans la capitale : éviter les bijoux trop apparents, les portables « derniers cris » à la main ou visibles, le sac et l’appareil photo en bandoulière, éviter de mettre l’argent ou des objets de valeur dans la poche avant de votre sac à dos, verrouiller les portières des voitures quand on circule en ville…Madagascar est un pays où une grande majorité de la population vit dans un état de pauvreté et comme partout, il existe des individus mal intentionnés, mais pas plus qu’ailleurs. Il faut donc rester vigilant.

 Encore une fois, les guides qui vous accompagneront connaissent extrêmement bien leur pays et sauront vous dire ce qu’il ne faut pas faire, les quartiers à éviter. Circuler la nuit sur les grandes routes est à proscrire, tant pour la sécurité des passagers, que pour la personne qui conduit.