La côte Nord Ouest

 

 

La région Boeny, encore peu touristique pour les étrangers offre de formidables paysages à découvrir : des cirques et de magnifiques baies, des savanes ponctuées de lacs et d’immenses plages.

 

C’est une région attachante et riche d'un patrimoine historique, culturel, et environnemental très important. Le littoral est très agréable et personne ne manquera le célèbre baobab vieux de plusieurs siècles qui trône majestueusement dans le centre de la ville de Mahajunga.

 

Imprégné de la civilisation Sakalava, ethnie profondément religieuse et très respectueuse de ces interdits (fady), le Boeny se développa à partir de l’ancien port de pêcheurs de Mahajunga.

 

Les Grottes d’Anjohibe à 80 km au Nord-Est , le Parc National d’Ankarafantsika, le canyon du Cirque Rouge figurent parmi les sites incontournables à découvrir.

 

Si le tourisme est naissant avec les étrangers, c’est une destination balnéaire très prisée des Tananariviens, qui apprécient particulièrement l’ambiance de la cité des fleurs, Mahajunga.

 

 

 

Mahajunga, la cité des fleurs


 

Au cœur de la province de l’ethnie des Sakalava, Mahajunga, deuxième port de Madagascar est situé sur l’estuaire de la Betsiboka dont les eaux rouges semblent prolonger le fleuve loin dans le canal du Mozambique.

 

Mahajunga est une ville agréable, cosmopolite et le bonheur de vivre y est palpable. Les influences d’Afrique et d’Orient donnent à la ville un parfum particulier. Cette grande ville, sans doute la plus cosmopolite de Madagascar, est composée de Sakalava, de Tsimihety, de Merina, de Comoriens, d’Arabes, d’Indo-Pakistanais, de Chinois…Elle abrite la plus forte communauté musulmane de Madagascar.

 

Le climat y est favorable quasiment toute l’année.

 

Dans la cité des fleurs, les vestiges architecturaux témoignent des influences indo-arabe et coloniales : portes en bois ouvragés, belles arabesques, ancienne mosquée indienne. Les maisons de style colonial, teintées de différentes variétés d’ocre, exposent leurs balustres, varangues et colonnes.

 

Par mer, Majunga est traditionnellement ouverte sur les Comores et Mayotte dont une forte colonie est implantée ici depuis des générations. Elle est aussi une escale importante sur la route des boutres assurant le cabotage le long de la côte Ouest.

 

 

 

L’ambiance colorée et animée de Majunga


 

A Mahajanga, le quartier de Mahabibo vaut le détour : taxis brousse, tireurs de pousse pousse, brochettes, marché coloré et lamba aux multiples couleurs.

 

Le port aux boutres est également authentique et pittoresque avec cette animation incessante et ses va- et- vient de marins, de marchands, et ces vieilles embarcations en bois.

 

Son activité est à son comble le matin et en fin de journée.

 

Mais c’est surtout l’ambiance du front de mer et de son avenue bordée de palmiers, à la nuit tombée, que Majunga se découvre, s’illumine des mille petits « fatapera », petits braséros et se parfume des senteurs de masikita (petites brochettes de zébus) , de poissons et crevettes accompagnées d’achards de mangues, de beignets…Une ambiance tropicale haute en couleur, conviviale et joyeuse à découvrir après le coucher du soleil sur la Baie de Bombetoka .

 

 

La plage d’Amborovy et le cirque rouge


 

Non loin de Mahajunga, les plages gardent toutes leur authenticité. Des pêcheurs débarquent parmi les baigneurs quand d’autres tirent leurs filets le long du littoral.

 

Des femmes proposent leurs grillades de poissons, crevettes et langoustes.

 

Une magnifique plage aux eaux couleur pourpre colorées par les alluvions de la Betsiboka.

 

Tout proche, le cirque rouge ressemble à un véritable paysage lunaire. Cet amphithéâtre naturel taillé par les vents et les eaux forme une sorte de canyons qui se joue des couleurs multiples en fonction des reflets du soleil.

 

 

 

Le Parc National d’Ankarafantsika et ses crocodiles légendaires


 

Le parc d’Ankarafantsika est une mosaïque de forêts denses et sèches, une des dernières forêts de la région.

 

 

Véritable sanctuaire de la biodiversité de l’Ouest de Madagascar, on peut observer quantités d’espèces endémiques, dont le lémurien « propithèque de Verreau », mais également le fameux Microcèbes, le plus petit primate au monde, quantités d’oiseaux, flamants roses, reptiles. On vous racontera très certainement la légende des crocodiles…

 

Et que dire du canyon absolument magique...

 

 

Les grottes d'Anjohibe


 

A environ 80 km de Mahajunga, les spectaculaires Grottes d’Anjohibe développent un réseau de galeries de plus de 2 km. La prolifération et les formes des concrétions formants d’importantes stalactites et stalagmites pouvant dépasser les 10 mètres de hauteur sont fascinantes. En remontant la rivière souterraine, on aboutit à une piscine naturelle nichée dans un écrin de végétation.

 

Ce véritable oasis est entouré d’une forêt qui abrite des lémuriens, Propithèques coquerelle, qui viennent facilement à la rencontre des visiteurs. Il est possible d’y bivouaquer afin de profiter pleinement de l’aspect extrêmement reposant des lieux.

 

 

 

 

Pour visiter notre sélection d'hôtels
sur la côte Nord Ouest

cliquez ici

 

 

Pour obtenir une cotation individualisée en quelques clics seulement, rendez vous sur notre page

Recevez votre devis gratuit.